Paleontologia Index du Forum Paleontologia
Parlez de dinosaures, et de paléontologie !
 
 
FAQ  •  Rechercher   •  Membres  •   Groupes  •  S’enregistrer   •  Profil  •  Se connecter pour vérifier ses messages privés   •  Connexion

Mes dossiers d'Astrophysique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Paleontologia Index du Forum -> Autres -> Discussions libres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:31     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Dossier sur les étoiles:
Les étoiles :

Les étoiles sont d’énormes boules de gaz incandescentes. Elles sont à la base d’une grande partie de la matière, car les matériaux comme la roche ou les métaux sont fabriqué en leur cœur.



L’histoire des étoiles

Les étoiles n’ont pas toujours existé, car il y a eu une époque ou le ciel était noir, sans rien qui brillait. Mais très vite, les premières étoiles sont nées d’un immense nuage de gaz qui s’est effondré sur lui-même à cause de sa propre gravité. La pression était si forte que la matière fusionna produisant de nouveaux matériaux et de la lumière, c’est ainsi que la première lueur apparu dans un univers tous jeune. Les nouveaux matériaux continuèrent de fusionner jusqu'à à ce qu’apparaissent du fer, à ce moment les étoiles explosèrent et dispersèrent de nouveaux matériaux. Cette matière alla dans des nuages de gaz, quand ces derniers se contractèrent, des étoiles se formèrent entourées d’un disque de poussière, et c’est dans ces disques que les premières planètes apparurent. Au fil du temps, il y eu de plus en plus de nouveaux matériaux, cette apport croissant fut utiliser par de nouvelles planètes, et un jour la Terre se forma autour d’une étoile, le soleil.


Naissance, vie et mort d’une étoile :

La vie des étoiles est déjà écrite selon leur masse, car la masse peut changer toute une vie d’étoile, c’est cette caractéristique qui est la clé. Au plus une étoile est massive, au plus elle meurt vite et sa fin est violente.


Les étoiles de faible masse comme le soleil :

La vie d’une étoile de faible masse comme le soleil n’est pas très mouvementé, elle naît dans un nuage de gaz, s’entoure d’un disque de poussière où souvent se forme des planètes. L’hydrogène principale constituant des étoiles fusionne en leur cœur pour formé de l’hélium et de l’énergie sous forme de lumière. Une fois tout l’hydrogène consommer, l'hélium se met lui aussi à fusionner, ce nouvel apport d’énergie fait grossir l’étoile qui devient énorme. Ce grossissement éloigne la surface du cœur de l’étoile, la surface se refroidit donc et devient rouge. Au fur et à mesure que le temps passe, l’étoile se met à englober les planètes alentours s'il y en a et devient une géante rouge. Finalement, au bout de quelques millions d’années, les couches supérieures de la géante finissent par se désagréger et il ne reste plus qu’un cœur brillant appelé naine blanche. Voici ce qui se passera sur le soleil dans 5 milliards d’années. Une étoile de cette masse peut vivre environ 10 milliards d’années.


Les étoiles massives :

Les étoiles massives vivent beaucoup moins longtemps que les étoiles de faible masse comme le soleil, mais leur fin est beaucoup plus violente. Les étoiles massives naissent dans des nuages de gaz. Elle consomme très vite leur hydrogène et fabriquent de nouveaux matériaux appelé métaux (à ne pas confondre avec les métaux que l'ont trouve sur terre, en astrophysique les métaux sont en fait tous les éléments ayant une masse atomique supérieur à l'hélium), elles grossissent de plus en plus et deviennent des super géantes rouges. Ces super géantes rouges vont produire de plus en plus de métaux nouveaux en leur cœur, mais dès qu'elles vont commencer à créer du fer le rendement énergétique va baisser. Si bien que l’étoile fini par s’effondrer sur elle-même, cette effondrement provoque l’explosion de l’étoile dont il ne reste plus que le cœur, ce « cadavre » est super dense, quand il a la masse du soleil il est une étoile à neutron, quand il est 3 fois plus lourd que le soleil il devient un trou noir. Un trou noir à la particularité d’avoir une très forte gravité, tellement forte que même la lumière ne peut pas y en échapper, c’est d’ailleurs pour cela qu’un trou noir est noir.


L’énergie des étoiles :

L’énergie des étoiles est la fusion nucléaire, c’est elle qui permet à aux étoiles de vivre, voici sa description :
La fusion nucléaire est la fusion de 2 noyaux d'atomes*. Cette fusion n’a lieu que dans des conditions de chaleur et de pression extrême. Mais quand ces conditions sont réunies, un nouvel élément est créé et de l’énergie est produite. C’est cette énergie qui fait briller les étoiles.

*Les atomes sont les constituant de la matière, ils sont constitués d’un noyau et d’électrons gravitant autour de ce dernier, les électrons sont des petites particules transportant l’énergie électromagnétique qui se représente en partie sur Terre sous forme d'électricité.


Les supernovas :

Les supernovas sont des explosions d’étoiles, il en existe 2 types, les voici :


Les supernovae de type I :

Les supernovae de type I sont l’explosion d’une naine blanche. Tout d’abord deux étoiles en couple se forment et commence à orbiter l'une autour de l'autre. L'une d'entres elles à une masse plus grande que l'autre, celle-ci va donc vivre moins longtemps que l'autre. Pour qu'il y ait une supernova de type I aussi nommé nova il faut que les deux étoiles binaires (le couple d'étoiles) deviennent à leur mort une géante rouge. Les scientifiques pensent que la limite pour qu'une étoile devienne soit une supernova soit une géante rouge se situe vers 7 masses solaires. Une fois que l'étoile est devenu géante rouge puis qu'elle s'est transformé en naine blanche, la deuxième étoile doit se devenir elle aussi une géante rouge, une fois cette étape passé, la naine blanche va absorbé la matière sa compagne géante rouge, tellement que des réactions thermonucléaires vont à nouveau se produire en sont coeur, la puissance de ces réactions va être si forte que les couche supérieur de la l'étoile naine vont être violemment expulsé et vont produire une grande quantité de lumière accompagné d'une puissante onde de choc... Seul la lumière va pouvoir atteindre notre planète bleue est une sorte d'étoile très brillante va apparaître si la nova n'est pas trop éloigné de notre système solaire. Il ne reste alors plus que la naine blanche et la géantes rouge, dont la masse à énormément diminuer, et dont une partie de ses couches supérieur ayant échappé à la "gloutonnerie" de la naine blanche à été soufflé par le souffle de la nova.


Les supernovae de type II:

Les supernovae de type II sont en fait l'explosion d'une super géante rouge. Cette explosion à lieu lorsque l'équilibre entre la gravité de l'étoile et le souffle produit par les réactions nucléaires est rompu. Cela n'arrive que quand l'étoile a transformé tout son "carburant" en fer. Les noyaux atomiques (noyaux d'atomes) de celui ci ne peuvent en effet plus fusionner. L'étoile va alors s'effondrait sur elle-même à cause de sa propre gravité, mais les couches supérieurs de l'étoile vont rebondir sur le noyau et vont produire une immense explosion accompagné de rayonnements de hautes énergies, d'une grande production de chaleur et d'une très puissante onde de choc, cette onde de choc pourra comprimer les nuages de gaz alentour (nébuleuses) et ainsi créer de nouvelles étoiles. Comme quoi la mort d'une étoile peut entraîner la naissance d'autres étoiles. Il ne restera alors de l'étoile morte que son coeur ultra-comprimé qui sera sous la forme d'une étoile à neutron ou bien d'un trou noir.

PS: Il doit surement y avoir quelques fautes d'orthographes parce que je me suis pas relu
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.


Dernière édition par Lemartien le 30 Jan 2007 17:36 ; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:31     Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:32     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Article sur le déclassement de Pluton:
Pluton n'est plus une planète!


Le 24 août 2006, Pluton a perdu son statut de planète, pourquoi? Je vais répondre à cette question tout au long de ce topic. Depuis sa découverte en 1930, Pluton figurait comme le vilain petit canard du système solaire, d'abord à cause de la trop forte inclinaison de son orbite, d'une autre part de sa situation, Pluton est situé à plusieurs milliards de km de soleil, or à une telle distance, on ne trouve que des planète gazeuse et non rocheuse. Nous sommes maintenant dans la dernière décennie du 20e siècle, le premier objet d'une nouvelle famille est découvert, celle des objets transneptuniens, ces corps céleste orbite très loin du soleil et sont constitués de glace et de roche comme Pluton, on pourrait donc leur attribuer le titre de planète, mais dans le années qui suivent ils sont découvert par dizaines, et c'est la que la polémique commence. Cette dernière devient de plus en plus importante, les objets transneptuniens découvert sont alors de plus en plus gros. Début 2006, on découvre le plus un corps céleste plus gros que Pluton, son nom, 2003 UB 313, l'union astronomique mondiale décide alors de prendre une décision, celle de définir la définition complète du mot planète. Le 24 août, cela est fait, de plus, tous les autres objets du système solaires sont classifié, il y a alors 3 catégories de corps célestes orbitant autour du soleil, les planètes, les planètes naines et les petits corps du système solaires, voici leur définition:
Une planète est en orbite autour du soleil, elle a une masse suffisante pour être sphérique, et elle a éliminer tous corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche.
Une planète naine est en orbite autour du soleil, elle a une masse suffisante pour être sphérique, elle n'a pas éliminé tous corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche, et n'est pas un satellite.
Tous les autres objets sont appelés petits corps du système solaire.
Pluton n'ayant pas éliminer tous corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche est une planète naine, c'est donc comme cela que Pluton a vu son statut passer de planète à celui de planète naine.
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:32     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Artcile sur Titan:
Titan, un monde ressemblant à la Terre primitive et à la Terre d'aujourd'hui


Titan est le plus gros satellite naturel de la planète Saturne. Cela fait plus de 25 ans que ce monde est connu grâce aux sondes voyager pour abriter d'importantes quantités de méthane. Or, les réactions chimiques de ce gaz dans la haute atmosphère de Titan produisent des hydrocarbures et des molécules organiques, depuis le jour de cette découverte on considère ce satellite comme un monde prébiotique, c'est à dire que c'est un monde de réactions chimiques pouvant conduire à la vie. De plus, le méthane est un gaz qui disparaît totalement au bout de 20 millions d'années, il y a donc une source de méthane sur Titan, étant donné que la température à la surface de ce satellite est d'environ -200° C, on a d'abord soupçonner un océan de ce gaz sous forme liquide qui s'évaporait. Mais récemment grâce à la sonde Cassini-Huygens, ont en est sur, il ni a pas d'océan de méthane sur ce monde, par contre il y a des sortes de lacs, des rivières et des montagnes qui ont été découvert cette été. Le problème est que l'on ne sait pas si ces rivière ou ces lacs sont assécher.
Les paysages de Titan sont essentiellement constitués de glace à -200°C, ce qui là rend aussi dure que du granit!
Les paysages de Titan ressemblent donc beaucoup à ceux de la Terre, sauf qu'ils sont constitué de glace d'eau très solide. Ce qui est sûr, c'est que des réactions chimiques prébiotiques ont lieu dans l'atmosphère de ce monde, la température trop basse ne permet pas à la vie d'éclore, mais permet de conserver les réactions chimiques qui ont conduit à la vie sur notre planète il y a 4 milliards d'années. Une meilleur observation de ce monde pourra nous renseigner sur l'une des question les plus importantes de la science, "Comment la vie est apparu"...
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:33     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Corot, un satellite pouvant trouver des
"exoterres"!

Corot vient enfin d'être mis en orbite autour de la Terre. D'ici quelques temps ce petit satellite d'un peu plus d'une demi-tonne pourra peut-être trouvé des planètes telluriques de faibles masses comme la Terre (celle-ci sont parfois surnommés "exoterres" . On estime que la masse des planètes les plus petites pouvant être découverte est environ de 1.5 fois celle de la Terre. Ces à dire une précision jamais atteinte jusqu'à aujourd'hui. Au début Corot devait sonder les séismes stellaires provoqué par les courants de convections et par les puissantes ondes sonores provenant encore de ces courants de convections. Mais quand la première exoplanète fut découverte (1995) les objectifs de cette mission furent déroutés. Quelques années plus tard la première planète extra-solaire fut trouvé par la méthode dite de transit fut découvert. Cette méthode consistait à observé l'infime variation de luminosité produite par le passage d'une planète devant son étoile. Malheureusement les performances des télescopes terrestres ne pouvaient détecté des planètes géantes de la taille de Jupiter et de Saturne. Or, les instrument de Corot étaient par le meilleur des hasards d'une précision tel qu'ils pouvaient détecter des exoplanètes d'une taille approchant celle de la Terre.
Aujourd'hui, il a été décidé que Corot partage son temps pour l'observation des séismes stellaires ainsi que celle des exoplanètes même si ce-dernier objectif est l'un des plus interressant de la planétologie. Ce petit satellite va donc sûrement trouvé des centaines de planètes extra-solaire et comme tous les astrophysitiens l'espèrent, trouver des planètes telluriques...
Vers 2008 un petit satellite américain un peu plus puissant que Corot pourrais détecter cette fois-ci des planètes ayant vraiment la masse de notre Terre. Celui-ci s'appellera Newtown comme le scientifique du même nom, il pourra aider Corot dans sa tâche. Dans un futur beaucoup plus longtemps, aux environ de 2020, une alliance entre l'ESA européenne et la NASA américaine permettra de développer un ensemble de télescopes extrêmement coûteux pourra même détecté les constituants des exoplanètes détectés par Corot et Newtown. La puissance de ces télescope est couplé pour créer ce que l'on appelle un interféromètre. Si cette interféromètre découvre de l'eau, de l'oxygène, de l'ozone et des composants organiques carbonés dans l'atmosphère d'une exoplanète de la taille de la Terre, celle-ci abritera sûrement de la vie et sera un éléments très important dans la question "Sommes nous seuls dans notre immense univers?"...
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:37     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Le système solaire :

Le système solaire est un ensemble de 9 planètes (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Jupiter, Uranus, Neptune et Pluton) et d’une étoile, le soleil. Il y a 2 catégories de planètes :
-Les planètes telluriques dont fait parti Mercure, Vénus, la Terre et Mars. Elles sont composées essentiellement de roche, elles ont le plus souvent une fine atmosphère.
-Les planètes gazeuses dont fait partis Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Elles ont un noyau rocheux mais sont essentiellement composé de gaz. Elles sont aussi dites géantes gazeuses car elles sont gigantesques. Elles sont toutes accompagnées d’une myriade de satellites naturels.
Il existe aussi de petites planètes appelées astéroïdes, elles gravitent la plupart du temps dans une immense ceinture entre Mars et Jupiter. Dans les confins du système solaire, orbitent les objets transneptuniens, ce sont principalement des comètes, mais ils existe des colosses comme Pluton.


Les planètes telluriques (résumé):

Les planètes telluriques sont essentiellement composées de roche. Elles ont souvent une fine atmosphère. Grâce a ça, l’une d’entres elles (la Terre) peu abriter la vie. Voici Mercure, Vénus, la Terre et Mars les 4 planètes telluriques :



Mercure :

Mercure est la première planète en partant du soleil. Elle n’a pas d’atmosphère, juste une surface constellée de cratère. Elle est si proche du soleil que sa température atteinte 400°C le jour, par contre, comme elle n’a pas d’atmosphère, la nuit il fait -200°C. Cette planète n’a été visité par qu’une seul sonde, elle été américaine.


Vénus :

Vénus est la deuxième planète en partant du soleil. Elle a à peu près la taille de la Terre et elle a la même composition que notre planète. Mais la comparaison s’arrête la, Vénus a une atmosphère très épaisse constituée essentiellement de dioxyde de carbone. Ce qui crée un puissant effet de serre, sa température de surface augmente donc jusqu'à dépassé celle de Mercure avec plus de 400°C. Vénus est la planète la plus chaude du système solaire. Pourtant, juste après sa formation elle avait de l’eau et été beaucoup moins chaude qu’aujourd’hui. Les planétologues se demande donc comment le climat a t il pu changer autant. Ils ont donc envoyé des dizaines de sondes et se sont posé dessus. Grâce a sa, on s’est que Vénus a des volcans encore actif, mais pour les découvrir il a fallu utilisé des radars, car l’atmosphère de cette planète est opaque à la lumière visible.





La terre :

La terre est la troisième planète en partant du soleil et c’est notre monde. Elle aussi la plus grande planète tellurique, elle une atmosphère épaisse constitué essentiellement d’azote et d’oxygène. Elle abrite la vie depuis des milliards d’années, elle a aussi un satellite naturel, la Lune. Contrairement à cette dernière, la Terre comme Vénus n’ont pas beaucoup de cratère de météorites, pourtant elles ont été plus bombardé que la Lune, mais qu’est-ce qui a fait disparaître ces impacts ? La réponse est simple, l’érosion, car la pluie, le vent l’eau et le volcanisme modèle la roche, et en plusieurs millions d’années, les paysages changent complètement. La Terre est unique dans la galaxie, car s’est une oasis de vie dans un désert, il faut donc la protéger et ne surtout la détruire.


Mars :

Mars est la planète la plus intéressante du système solaire d'un point de vue scientifique. Car, il y a 4 milliards d'années il y avait un océan recouvrant un tiers de sa surface. Cet océan d'eau liquide aurait pu abriter la vie, sûrement sous formes de microbes. Elle a pu se réfugier avec l'eau dans des cavités souterraines. Si bien qu'aujourd'hui, il pourrait encoure y avoir de la vie sur Mars sous formes de microbes. Mars a aussi connu un passé très volcanique, car il y a 4 milliards d'années, une météorite géante si est écrasé. Elle a créé un cratère de 2000 Kms de diamètres : Hélas. Cet impact a été si fort que la croûte martienne s'est bombée aux antipodes, puis des volcans se sont formés sur ce bombement, et des flots de lave ont été déversés, ces volcans étaient immenses, Olympus Mons par exemple fait 21 Kms d'altitude et 500 de diamètre. Ce bombement a tellement déformé la croûte martienne qu'elle s'est fissurée sur des milliers de kilomètres, comme à Valles Marineris, le plus grand canyon du système solaire. Aujourd'hui, Mars est un désert aride, sans aucune vie apparente, mais il y a des milliards d'années, elle était une oasis abritant sûrement la vie.




Les planètes gazeuses (résumé):

Les planètes gazeuses sont des planètes composées principalement de gaz. Elles ont un noyau rocheux et souvent une myriade de satellites naturelle parfois plus gros que la Lune. Voici les 4 planètes gazeuses Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune :

Jupiter :

Jupiter est la plus grosse planète du système solaire, elle est la 5e en partant du soleil. Son atmosphère est très agitée, car des orages et des cyclones gigantesques s’y forment en permanence. Son cœur rocheux plus gros que la Terre supporte une pression énorme dut à la colossale quantité de gaz au dessus de lui, cette pression augmente sa température qui peut atteindre 30 000°C ! Galilée un astronome italien a été le premier a observé Jupiter dans une lunette astronomique, il a découvert un immense cyclone 3 fois plus gros que notre planète ( !), et il existe encore aujourd’hui, cela fait donc plus de 300 ans qu’il produit des vents de plusieurs centaines de km heures. On pense que la force qui l’alimente provient du cœur de planète, contrairement à la Terre qui utilise le soleil comme source d’énergie pour créer ces tempêtes. Depuis plusieurs années, on découvre des dizaines de satellites autour de Jupiter, pour l’instant le compte est de 60, mais il doit en existait beaucoup d’autres. Ce monde est donc un système solaire en réduction.

Saturne :

Saturne est la 6e planète à partir du soleil, elle est gazeuse. Elle est aussi la deuxième plus grande planète du système solaire, sa densité est si faible qu’elle pourrait flotter sur l’eau. Saturne est surtout connu pour ses magnifiques anneaux, si grand que l’on peut les observer avec une lunette astronomique. Elle a comme Jupiter un champ magnétique très puissant des aurores polaires à ces pôles. Par contre, sa masse et beaucoup plus faible, sa température en son cœur et donc beaucoup plus froide, « seulement » 14 000°C. Les planétologues ont aussi découvert que la planète aux anneaux produisait sa propre chaleur comme la plus grande planète du système solaire, ce qui pourrait être la source d’énergie de formidables vents pouvant atteindre 2 000 km/h.
Les planétologues se demandent depuis des décennies comment les anneaux de Saturne se sont formés. Il y a quelques années, une sonde nommée Voyager découvrit que les anneau n’étaient qu’un amas de débris orbitant autour de la planète gazeuse, ce qui confortas deux hypothèses, les voici :
-Il est possible qu’il y a quelques millions d’années un satellite de Saturne fut détruit, les débris formèrent alors un magnifique anneau encore visible aujourd’hui.
-Il est aussi possible que les anneaux se sont formés en même temps que la planète, le problème est que les météorites les auraient déjà détruits, mais il y a quelques mois la sonde Cassini a découvert qu’un satellite alimente un anneau, il se pourrait donc que les anneaux de Saturne sont alimentait en poussière par des satellites depuis des milliards d’années.


Uranus :

Uranus est la septième planète à partir du soleil, elle est gazeuse. Elle a la particularité d’être d’une couleur bleuté, cela est du à cause du méthane présent fans son atmosphère. Elle est beaucoup plus petite que Saturne et Jupiter et n’a peut-être pas de noyau rocheux contrairement à elles. Mais elle a comme Saturne de magnifiques anneaux, ils ont dut se formés dans les mêmes conditions que sur le joyau du système solaire (Saturne). Uranus aurait bien pu être complètement rocheuse comme certaines planètes extrasolaires de sa taille.


Neptune :

Neptune est la huitième planète en partant du soleil. Elle est gazeuse et a un teint bleuté à cause du méthane présent dans son atmosphère. Elle a beaucoup de ressemblance avec Uranus, elle par exemple des anneaux, une couleur bleutée, une myriade de satellite, une taille comparable, elle a pas de structure interne car elle uniforme… Enfin, on pourrait croire que ce sont des planètes jumelles, les seules différences sont que Neptune est 2 fois plus éloigné du soleil que ne l’est Uranus, elle a aussi des satellites différent, le plus gros d’entres eux et même plus froid que Pluton est a une taille comparable, il est nommé Triton. Triton à à peu près la même composition que la neuvième planète du système solaire (Pluton), il a du être capturée par Neptune il y a des millions d’années. Une sonde Voyager a aussi découvert un cyclone dans l’atmosphère neptunienne ou les vents atteignent 2000 km/h !





Les confins du système solaire (résumé):

Les confins du système solaire ne sont pas désertiques, des milliers de comètes s’y cache dans 2 immenses réservoirs : la ceinture de Kuiper et le nuage de Oort.


La ceinture de Kuiper :

La ceinture de Kuiper est un réservoir de comète situé au delà de l’orbite de Neptune. Elle contient des millions de comètes et des objets appelés KBO. Pluton est d’autres corps céleste d’une taille comparable ne sont en fait que des KBO de la ceinture de Kuiper. On ne connaît que très peu de chose sur ces objets car aucune sonde spatiale ne les a visité, récemment on a découvert un plus gros que Pluton, selon certaines théorie il pourrait il y en avoir de la taille de Mars ! Le problème c’est qu’on ne sait pas s’il faut leur donné le titre de planète, la question à commencer à se poser avec Sedna, un KBO de 1600 km de diamètre ! Récemment, un scientifique américain expert dans la chasse à ces objets a découvert un nouveau KBO plus gros que Pluton ! Aujourd’hui, la question se pose vraiment, faut-il donné le titre de planète à cette objet, si on ne lui donne pas, Pluton risque de le perdre. La réponse en septembre…


Le nuage de Oort :

Le nuage de Oort est un immense nuage composé de milliard de comètes, il est séparé de la ceinture de Kuiper par un espace vide de plusieurs millions de kms. On ne la jamais observé au télescope mais des calculs prouve qu’il existe, car on a remarqué que certaines comètes ne revenaient vers la Terre qu’au bout de plusieurs milliers d’années ou ne revenaient jamais, cela signifie quelle proviennent d’une région beaucoup plus éloignée que la ceinture de Kuiper.


Les comètes :

Les comètes sont des sortes de grosses boules de neiges sales de l’espace. Elles sont essentiellement composées de glace et de poussière, elle ne commence à avoir leur magnifique chevelure qu’à partir de l’orbite de Saturne. Quand une comète la passe, la glace et la poussière se vaporise produisant une immense queue. Mais avant qu’elle n’arrive à ce stade, la comète doit passer plusieurs épreuves. Quand elle est dans la ceinture de Kuiper, elle doit être éjecté grâce à l’attraction gravitationnelle d’une planète, elle devienne alors une comète à courte période et revient souvent nous rendre visites. Quand elle est dans le nuage de Oort, elle doit être éjecté par l’une des étoiles proches, elle devient alors une comète à longue période et revient rarement nous rendre visite, c’est comme cela qu’une comète arrive vers les planètes du système solaire. C’est a ce moment la quelle commence à mourir, car le soleil la vaporise avec le temps et la comète fini par devenir poussières qui se consumeront dans l’atmosphère d’une planète pour formé des étoiles filantes. Ces objets peuvent connaître une fin plus violente en s’écraser sur le Soleil, la Terre, Mars, Jupiter… Cette fin est très dangereuse, car une seule collision peut anéantir une grande partie de la vie.




Les astéroïdes (résumé):

Les astéroïdes ne sont rien d’autres que de petites planètes. Ils se situent presque tous entre Mars et Jupiter, il y en a aussi sur l’orbite de Jupiter, les troyens. D’autres ont été désorbité et coupe parfois l’orbite terrestre, ils sont alors appelé géocroiseurs et peuvent s’écraser sur notre planète. Mais il n’y a pas grande chose à craindre car la plupart des astéroïdes ne dépassent pas quelques centimètres, ils se consument donc dans l’atmosphère pour formé des étoiles filantes. D’autres sont un peu plus gros et s’écrase sur Terre ils sont appelé météorites, les plus grosses forment des cratères immenses et peuvent exterminer une grande partie de la vie comme les comètes. Les météorites sont classé en 3 grandes familles : les météorites rocheuses entièrement composé de roche, les météorites métalliques entièrement composés de métal et les météorites intermédiaires composé de roche et de métal. Le plus grand de tout les astéroïde fait 1000 km de diamètre, il a une forme circulaire et est nommée Cérès, il est circulaire car tous corps de plus de 300 km de diamètre doit avoir cette forme. Il existe aussi une autre classe d’astéroïdes peu connu, les Centaures, ils se situent entre l’orbite de Saturne et d’Uranus, le plus grand d’entres Chiron fait 400 km de diamètre.

PS: A peine je regarde la fin que je trouve déja 3 ou 4 fautes Laughing ...



 
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:38     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

La colonisation de l'univers


La colonisation de l'univers est une nécessiter pour notre avenir lointain, car dans 2 milliards d'années, le soleil qui se rapprochera de sa mort grossira tellement que la Terre sera devenu un enfer. L'homme aura alors deux solution à sa disposition, fuir ou mourir. Il faudra d'abord coloniser la Lune, puis Mars...


La colonisation de la Lune:

La colonisation de la Lune à déjà commencer, dans les années 1970, avec les missions Apollo. Malheureusement, ce monde désertique à très vite susciter un intérêt beaucoup plus faible, et sa colonisation fut abandonnée. En 1999, une sonde américaine découvra de la glace au pôle sud de la Lune, ceci intéressa les agences spatiales, et 5 ans plus tard, en 2004, le président George W.Bush annonça que les Etat-unis allaient retourner sur la notre satellite en 2018. En fait, la glace est très utile, car en la faisant fondre on obtient de l'eau liquide, cette eau peu être ensuite utilisé pour produire de l'oxygène ou du carburant, voila pourquoi les américains ont décidés de retourner sur notre lune, et cette foi-ci, ce monde sera habiter pour une durer presque illimité.


La colonisation de Mars:

L'humanité devrait poser le pied sur Mars pour la première fois en 2030. Quand ceci sera fait, l'homme visitera différents lieu de Mars, il prendra alors celui le plus intéressant pour construire une base habitée en permanence. Ensuite, il construira de nouvelle bases, abritant des serres et des personnes de plus en plus nombreuses, les premières villes naîtront.
Selon les connaissances d'aujourd'hui, le sol de Mars contient beaucoup de glace (pergélisol). Certains scientifiques pensent donc qu'il suffirait de chauffer la planète pour que cette eau redeviennent liquide et que des océans se forment. Une des possibliliter pour chauffer Mars est de créer des usines productrices de gaz à effet de serre qui utiliseraient les richesses du sol martien. Une fois que la température aurait augmenté de 20°C la glace carboniques des pôles de Mars se mettrait à fondre. Ce nouvelle apport réchaufferait tellement la planète que l'eau fondrait et qu'un océan se formerait, il suffirait ensuite de planter des arbres et de mettre des algues l'eau pour que la planète rouge deviennent vivable, se principe s'appelle la terraformation.


La colonisation des satellites des planètes géantes:

La 3e étape de la colonisation de l'univers est la colonisation des satellites orbitant autour des planètes gazeuses. Ces satellites sont essentiellement constitué de glace et de roche, la glace pourrait alors être utiliser comme pour la Lune comme carburant et comme source d'oxygène. Le problème des ces mondes est qu'ils ne peuvent pas être terraformer, car la plupart sont trop éloignés du soleil et n'ont pas l'atmosphère. Donc pour l'instant seul des bases pourront être construite, par contre, dans 3 milliards d'années quand le soleil aura assez grossi, les satellites deviendront des mondes habitables comme Mars.



La colonisation du reste de l'univers:

La 4e et dernière étape est de coloniser tout le reste de l'univers. En premier lieu, il faudra construire des mini-planètes, ceci sera possible en capturant un astéroïdes, car ces objets sont de véritables mines de métal. Ces mini-planètes auront une longueur de 30 km environ, elle seront capable d'abriter plusieurs millions de personnes! La lumière des étoiles sera capter par un immense collecteur qui renvoiera la lumière et la chaleur vers les endroits habités et les cultures servant de réserves de nourritures. De plus, les technologies et les propulsions auront évolué, ce qui rendra les trajets beaucoup plus rapide, et la, tous sera imaginable.
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:40     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

L'histoire de la planète rouge


Prologue:

Dans les années 60, la sonde américaine mariner 4 fut le premier engin spatial a observé la planète Mars et a nous transmettre ses données. Les scientifiques voyant ces images furent très déçus car elles montraient un vaste plateaux couvert de cratères d'impact, bref, un monde ressemblant à la Lune et donc un monde mort. Cette sonde n'avait fait que survoler le sud de la planète pour disparaître dans le vide interplanétaire. Quelques années plus tard, une nouvelle sonde réalisa l'exploit de se mettre en orbite martienne. Une fois que ceci fut réaliser, elle prit ses premières images de la surface martienne, mais celles-ci avaient l'air floue. En réalité elles ne l'étaient pas, c'était l'atmosphère de Mars qui "couvait" la plus grande tempête de poussière que l'on ai jamais enregistré. Il fallut des mois pour que les résidus de cette tempête se dispersent, mais avant que la surface sorte de ce "manteau" de poussière, des sommets de très hautes montagnes apparurent. Ces très hautes montagnes avaient en fait une origine volcanique, il fut mesuré que l'une d'entres elles avait une hauteur de 24 km. Aujourd'hui ce nombre fut revue à la baisse en passant à 21 km, mais ce nombre prouva que Mars était une planète morte. Depuis, il y eu des dizaines de découvertes qui montrèrent que la planète rouge était autrefois une planète très active, les sondes spatiales ont même découvert que de l'eau a un jour couler sur ce monde, renforçant ainsi l'hypothèse que notre planète n'a et n'est pas le seul endroit de l'univers abritant la vie. Certains scientifiques pensent même que la vie a été apporté de Mars jusqu'à la Terre, ce qui signifierait que nous sommes tous martiens, cette théorie s'appelle la panspermie. Il est donc important de connaître l'histoire de Mars pour connaître l'histoire même de notre planète bleue...


Introduction:

Comme vous l'avez-vu précédemment, Mars était autrefois une planète très active, d'un point de vu géologique, climatologique et hydrologique. Les sonde de spatiales l'ont démontré, Mars a un jour abriter de l'eau sous forme liquide, elle a aussi créer d'immenses édifices volcaniques ou tectonique comme Olympus Mons (un volcan de 21 000 m de hauteur!) ou Valles Marineris (une vallée de 10 km de profondeur, 100 km de large et 7000 km de long!). Il faut donc connaître l'histoire de Mars pour savoir comment ces édifices se sont formés ou pour connaître l'histoire de l'eau sur Mars, cette eau a sûrement eu un rôle important pour la formation des paysages martiens d'aujourd'hui, car pratiquement toutes les vallées et tous les cours d'eau ont été créés par l'eau. Je vous invite donc à connaître lire ce dossier pour mieux connaître les théories expliquant comment Mars est devenu la planète qu'elle est aujourd'hui, et pourquoi est elle devenu un immenses désert rouge. Aujourd'hui, Mars n' héberge pratiquement plus d'eau à sa surface qui est couvert de poussières. La plupart des volcans se sont éteins et les mouvements tectoniques* se sont ralentient, seul les tempêtes de poussières pouvant parfois recouvrir toute la planète prouve que ce monde n'est pas mort...

*Les mouvements tectoniques martiens sont différents de ce que l'on trouve sur Terre. Sur Mars ces mouvements sont produit par d'immenses panaches de magma provenant du magma, il se produit alors une surélévation de la croûte qui produit d'immenses lignes de fractures et conduit à la formation de collines.

Pratiquement tout ce qui va suivre sur l'histoire de Mars ne sera qu'hypothèse, il est probable que dans quelques années ces hypothèses soient contreditent et remplaçaient par de nouvelles qui se rapprocherons sûrement de la vérité.


I/Formations et évolution de Mars jusqu'à il y a 4 milliards années


A/Naissance d'un nouveau monde

Mars s'est formé il y a 4.6 milliards d'années de la même façon que notre petit monde bleue. Mais tout d'abord il a fallu que notre étoile, le soleil, se forme. Ce qui est sûrement arrivé grâce à une supernova. Une supernova est une gigantesque explosion qui a lieu lorsque un étoile très massive meurt. Ces explosions d'étoiles créent de puissantes ondes de choc qui parfois compressent des nuages de gaz alentour. Cette compression provoque l'effondrement du nuage essentiellement composé d'hydrogène, le nuage continue de s'effondrer sur lui même, la compression de l'hydrogène devient tel qu'il se met alors à fusionner. Cette fusion produit énormément d'énergie et forme une sorte de vent qui essaie de contrer l'effondrement du nuage qui commence à devenir lumineux et à prendre la forme d'une sphère. Il devient ce que l'on appelle une proto-étoile. Malgré l'énergie produite par la fusion de l'hydrogène la masse de la proto-étoile produit une gravité trop forte ce qui a pour effet de la comprimé encore plus. Le rendement énergétique de la fusion augmente alors jusqu'à ce qu'il y est un équilibre entre l'énergie de la fusion et la gravité. L'étoile devient alors mature. Mais avant qu'elle le devienne elle s'est déjà entouré d'un disque constituer essentiellement de poussière. Au cours des millions d'années qui vont suivre ces poussières vont s'agglomérer et créer des morceaux de roches de la taille d'un galet, eux-même vont s'agglomérer et vont créer des roches de plus en plus grande. Certaines vont atteindre plusieurs dizaines de kilomètres de diamètre, à ce stade ils vont devenir ce que l'ont appelle des planétésimaux. Ces derniers vont à nouveau s'agglomérer et au bout de quelques dizaines de millions d'années des proto-planètes vont apparaître. Celles-ci vont parfois s'entrechoquer pour produire une plus grande planète entourer quelque fois d'un disque de débris pouvant former un satellite naturelle, c'est ce qui est arriver à la Terre mais pas à Mars. Une fois ces chocs terminer on peut les considérer comme planètes.
La planète rouge est 2 fois plus petites que la Terre car elle se situe proche de Jupiter. Cette planète d'une masse très importante empêche les planétésimaux de s'agglomérer ou bien ralentie la croissance des planètes alentour. Une planète aurait pu se former entre Mars et Jupiter mais cette dernière à empêcher sa formation grâce à sa gravité. Il ne reste d'elle qu'une immense ceinture astéroïdes.


B/Le grand bombardement météoritique

Une fois que les planètes furent toutes formés et que les planétésimaux furent pratiquement tous agglomérer. Un alignement exceptionnel des planètes produisit une énorme perturbation gravitationnelle qui attira dans le système solaire interne les comète situé dans la ceinture de Kuiper. Cette ceinture contient des milliers de comète et de vieux planétésimaux atteignant parfois plusieurs milliers de km, ce qui leur donne parfois le statut de planète naine! Ces objets célestes sont donc rentré dans le système solaire interne et beaucoup d'entres eux ont percuté des planètes. Sur Terre ils menacèrent même la disparition de la vie qui venait tout juste d'apparaître. Sur Mars d'énormes cratères se formèrent et des milliards de tonnes de roche furent pulvérisés ou fracturés. Ceci est bien visible dans l'hémisphère sud de la planète qui n'a pratiquement pas changer depuis plus de 4 milliards d'années. Certains impacteurs (objets célestes percutant une planète) comme celui qui forma l'immense cratère nommé Hellas créèrent de puissants mouvements internes. Ces derniers soulevèrent la croûte martienne aux antipodes et produisirent un énorme bombement, le plateau de Tharsis. Plus tard ce plateaux abritera les plus grands édifices volcaniques du système solaire.
Des milliers d'autres cratères se formèrent qui plus tard créeront autant de lac. Beaucoup de ceux situer dans le nord de la planète furent érodé par l'eau et les coulées de lave. Aujourd'hui seul les plus grand sont encore visible enfoui sous des tonnes de sédiments ou formant une gigantesque dépression.


C/La "dissymétrie nord/sud",

L'une des principales caractéristiques de Mars est la différence d'altitude qu'il y a entre l'hémisphère sud et l'hémisphère nord. Celle-ci est d'environ 5 000 mètres, c'est à dire plus haut que le mont Blanc qui est pourtant le point culminant de l'Europe! Mais cette dissymétrie est une énigme pour les planétologues car pour l'instant 2 théories se valant chacune autant que l'autre sont retenues, mais chacune a un point faible:
Selon certains planétologues cette dissymétrie aurait été produite par des mouvement convectifs désordonnés. Ceux-ci auraient produit un amincissement de la croûte martienne dans la plus grande partie de l'hémisphère nord. Cette belle hypothèse est pourtant contredite par les résultats de la sonde américaine Mars Global Surveyor (MGS).
Selon d'autres planétologues la "dissymétrie nord/sud" aurait était créer par un bombardement météoritique plus important au nord qu'au sud. Les données elles aussi provenant de MGS qui a établie une carte des anomalies du champs gravitationnel, ceci a permis de découvrir de nombreux cratère enfouis sous des dizaines de mètres de sédiments produit par l'érosion du haut plateau cratérisé qui couvre tout l'hémisphère sud. Certains d'entres eux sont immenses comme le bassin d'Utopia planitia et celui d'Isidis planitia. Mais une question se pose, "Pourquoi l'hémisphère nord a-t-il été plus bombardé par les météorite que l'hémisphère sud?"...
Personnellement je pense que comme la majorité des extinctions de la vie sur Terre cette dissymétrie a été produite par la combinaison de plusieurs facteurs. En l'occurrence des mouvements convectifs asymétriques et un bombardement météoritique un peu plus important au nord qu'au sud.


D/Un ancien champs magnétique martien!

Depuis quelques années nous savons qu'autrefois Mars possédait un champs magnétique global comme celui de la Terre. Ce résultat a encore été donné par la sonde MGS qui a décidément été très productive, cette sonde a découvert des anomalies magnétiques dans des terrains vieux de plus de 4 milliards d'années de l'hémisphère sud de la planète. Ces anomalies ont été créer par un très ancien champs magnétique qui à l'époque était global. Celui-ci fonctionnait sûrement grâce à l'effet dynamo qui n'a lieu que lorsque une partie du noyau de la planète est liquide. Or, à l'époque Mars venait tout juste de ce former et son noyau était extrêmement chaud, tellement que malgré l'énorme pression des couche supérieur qui augmente la température de fusion qu'il devient liquide. Il se produit alors des mouvement de convection à cause de la différence de température entre les couches supérieur et inférieur de la graine liquide (noyau liquide de la planète). Cette différence de température fait tourbillonner à grande vitesse le métal liquide constituant le coeur de Mars. Les frottements qui sont ainsi produit créer de l'électricité statique, celle-ci va alors circuler dans le fer liquide qui est un très bon conducteur. Or, quand un courant électrique circule dans un conducteur il produit alors un champs magnétique, de plus, ce champs magnétique et d'autant plus amplifié car le conducteur liquide tourbillonne et devient une sorte de bobine qui dans un électro-aimant forme le magnétisme. Malheureusement, Mars a une masse 10 fois inférieur à celle de la Terre, la chaleur qu'elle a s'échappe donc beaucoup plus vite. La graine c'est donc refroidie rapidement et le noyau liquide c'est solidifier. Le champs magnétique disparut aussitôt mais les coulées de lave qui avait lieu à l'époque contenait des cristaux de magnétite qui enregistraient le magnétisme dès qu'ils se solidifiaient. A l'époque la planète Mars était si jeune que certaines parties de la croûte n'étaient pas encore sous forme solide, mais quand elle le devinrent elles enregistrèrent le champs magnétique. C'est donc pour cela que l'on trouve aujourd'hui ces anomalies magnétiques.
Personnellement je pense que la disparition du champs magnétiques fut la cause de la disparition du premier océan global de la planète et d'une partie de l'atmosphère martienne. Vous vous demandez pourquoi, pour connaître la réponse il suffit de comparer la Terre et Mars. La Terre est protégé par un puissant champs magnétique qui la protège du vent solaire, celui-ci est souvent produit lors d'éruptions solaires et peut arracher des particules d'atmosphère ou bien changer la composition de cette dernière. Or quand mars avait a perdu son "bouclier magnétique" elle avait sûrement une atmosphère épaisse et un climat chaud et humide. Mais sans lui cette atmosphère ne fut plus protéger, et elle s'évapora dans l'espace ce qui rendit le climat froid et sec. Sauf que cette théorie à un sérieux problème, Vénus n'a pas de champs magnétique et n'en a sûrement jamais eue, or elle a gardé un atmosphère plus épaisse encore que celle de la Terre. Ce problème peut-être expliquer par la différence de masse entre Vénus et Mars, Vénus ayant une masse beaucoup plus élevé que Mars, elle résiste donc plus au vent solaire, tandis que Mars n'oppose pratiquement aucune résistance.


E/Phobos et Deimos. Deux astéroïdes capturés par Mars?

Phobos et Deimos sont les 2 satellites de Mars. Mais ils n'ont pratiquement aucune influences sur Mars à cause de leur masse très faible, leur taille sont de 13.3, 11.1 et 9.3 km pour Phobos ainsi que de 7.6,
6.2 et 5.4 km pour Deimos. Phobos est donc le plus gros mais il aussi le plus proche de la planète rouge. Ces deux satellites ont pourtant les caractéristiques d'astéroïdes. Ils ont donc sûrement été capturés par Mars car ils n'ont pas pus se former de la même façon que la Lune du fait de leur trop faible densité. Mais pour qu'un corps céleste se mette en orbite autour d'une planète il faut qu'il soit freiner, les planétologues pensent donc qu'ils ont été freinés par l'atmosphère martienne qui était alors aussi dense que celle de la Terre ce qui s'appelle l'aérofreinage (cette technique est dorénavant utilisé pour les sonde martiennes) . Personnellement je pense que ces astéroïdes avaient une vitesse inférieur à la vitesse de libération martienne, ce qui est extrêmement rare mais à l'époque peut-être que les planétésimaux avaient de faibles vitesses.
Malgré sa masse très faible Phobos arrive à faire un effet de marée sur Mars, la croûte martienne se surélève alors de seulement 1mm! Mais la croûte martienne n'est pas rigide, au contraire elle est visqueuse, le bourrelet que forme la marée est donc en retard par rapport au satellite. Le bourrelet va donc "tirer" sur le satellite et le ralentir, en conséquence Phobos s'écrasera sur Mars dans quelques millions d'années. Pour Deimos c'est l'inverse, il s'éloigne de Mars comme le fait la Lune avec la Terre, elle finira par retourner dans le vide interplanétaire.


Conclusion de la première partie

Vous venez de parcourir la partie de l'histoire de Mars nommée Noachien supérieur et qui s'étend de 4.6 à 3.9 milliard d'années. L'eau commence alors à couler sur Mars. A cette époque Mars avait encore un champs magnétique global mais d'inombrables impacts météoritiques avaient lieu. Les plus anciennes formations de Mars se forme à cette époque comme la dissymétrie nord/sud, la plupart des cratères du haut plateau cratérisé ainsi que les grands bassins d'impact. La planète rouge accueille aussi deux petits satellites naturels en forme de pomme de Terre et de très petite taille.


PS: Pour lui il me reste encore les 3 quarts à faire...
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 30 Jan 2007 17:41     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

La planète Mars

 


Mars est la planète la plus intéressante du système solaire d'un point de vue scientifique. Car, il y a 4 milliards d'années il y avait un océan recouvrant un tiers de sa surface. Cet océan d'eau liquide aurait pu abriter la vie, sûrement sous formes de microbes. Elle a pu se réfugier avec l'eau dans des cavités souterraines. Si bien qu'aujourd'hui, il pourrait encoure y avoir de la vie sur Mars sous formes de microbes. Mars a aussi connu un passé très volcanique, car il y a 4 milliards d'années, une météorite géante si est écrasé. Elle a créé un cratère de 2000 Kms de diamètres : Hélas. Cet impact a été si fort que la croûte martienne s'est bombée aux antipodes, puis des volcans se sont formés sur ce bombement, et des flots de lave ont été déversés, ces volcans étaient immenses, Olympus Mons par exemple fait 21 Kms d'altitude et 500 de diamètre. Ce bombement a tellement déformé la croûte martienne qu'elle s'est fissurée sur des milliers de kilomètres, comme à Valles Marineris, le plus grand canyon du système solaire. Aujourd'hui, Mars est un désert aride, sans aucune vie apparente, mais il y a des milliards d'années, elle était une oasis abritant sûrement la vie.





Caractéristiques :


Masse (Terre=1) : 0.107


Rayon équatoriale (km) : 3393


Période de rotation sidérale à l’équateur : 24h 37min 22s


Inclinaison de l’équateur sur le plan de l’orbite (°) : 23.98


Nombre de satellites : 2


Volume (Terre1) : 0.150


Densité moyenne (g/cm3) : 3.94







La vie sur Mars est-elle possible grâce à l’eau martienne ?
 
Cette question est fondamentale, car si la vie sur Mars est ou l’était possible, elle a sûrement dut apparaître, et nous serions plus seul dans l’univers. Pour répondre à cette question, les scientifiques et moi pensons que la vie était possible il y a des milliards d’années, mais aujourd’hui les conditions sont climatiques sont trop rudes, il est quand même possible qu’elle s’est réfugier dans le sol avec l’eau liquide. Je vais donc traiter la question dans les articles suivants, en parlant d’abord de l’eau car elle l’élément indispensable pour que la vie apparaisse.


L’histoire de l’eau martienne :

Mars avait déjà de l’eau lors de sa formation, mais les astéroïdes et les comètes en ont rajoutés. De la glace se sont formé dans les interstices des roches martiennes et à chaque impact, la chaleur émise la faisait fondre. Ainsi, Mars ressemblait au grand nord canadien, recouverte de lacs. Ensuite, l’effet de serre produit par le gaz carbonique, a fait fondre toute la glace, et un océan 4 fois plus grand que la Méditerranée, pouvant recouvrir toute la planète sous 200 m d’eau s’est formé. Malheureusement, l’atmosphère qui provoquait l’effet de serre a disparu. Car, Mars avait un champs magnétique qui servait de bouclier contre les rayonnements solaires, mais quand il disparu, l’atmosphère disparu avec à cause des rayons du soleil. Alors, les océans disparurent à leur tour, car, il n’y avait plus d’atmosphère pour maintenir l’eau liquide en surface, soit elle se transforma en glace sous le sol, soit elle s’évapora dans l’espace. Plus tard, le volcanisme fit fondre la glace, qui devint eau liquide, et d’immenses flots formèrent des vallées gigantesques. Ces évènements s’appellent les débâcles catastrophiques, il y en eu tellement qu’un nouvelle océan plus petit se forma. Mais il disparu très vite parce qu’il n’y avait pas d’atmosphère pour le retenir. L’eau de cet océan était très salé et très acide à cause des volcans, et laissa d’énormes dépôts de sel dans l’hémisphère nord, comme sur Terra Méridiani, ou s’est posé Opportunitty. Les 2 océans que Mars a connus se sont formés dans l’hémisphère nord, et on peut y observer encore aujourd’hui une immense plaine très plate, comme le fond des océans terrestres. Justement, aujourd’hui il est possible que de l’eau surgisse comme ça du sous-sol équatorial, et oui, on a trouvé des traces très ressentes de ces écoulements d’eau. D’ailleurs, il pourrait encore y avoir une débâcle catastrophique. Comme le sous-sol de Mars contient beaucoup de glace (pergélisol), on pourrait créé un nouvel océan en réchauffant la planète, ceci s’appelle la terra formation. Nous pensons aussi que de l’eau s’est réfugié dans le sol martien, elle pourrait encore abriter la vie. Mars est donc une planète qui a regorgé d’eau autrefois, elle a bien pu abriter des microbes extraterrestres, la Terre ne serait plus le seul oasis de vie de l’univers...




La vie sur Mars aujourd’hui ?

La vie sur Mars est peu être possible aujourd’hui, car récemment, on a découvert de jeunes ravines formés par de l’eau liquide qui a coulé il y a peu être quelques jours. Si cette hypothèse est vérifiée, cela voudra dire qu’il y a de l’eau sous forme liquide près de la surface. Or, cette eau pourrait peut-être abriter la vie. Il faudrait donc envoyé rapidement des robots ou même des humains inspecter ces jeunes ravines pour en savoir plus. On pense aussi que dans certain lieu, il y aurait d’immenses nappes d’eau souterraine réchauffer par la chaleur de Mars, ce qui est un endroit très propice pour la vie. Enfin, la planète rouge n’est peut-être pas l’immense désert que l’on imagine.




Mars, la planète du gigantisme :

Mars est vraiment la planète du gigantisme, il suffit de regarder Olympus Mons ou Valles Marineris pour le comprendre. Pourtant cette planète est 2 fois plus petite que la Terre et 10 fois moins massive ! En fait, Mars n’ayant pas d’érosion à sa surface (très peu), les immenses édifices qui se sont formé après que les océans et disparu, n’ont pas arrêter de grandir.
 

Valles Marineris :

Valles Marineris est la plus grande vallée du système solaire, elle est constituée de plusieurs canyons. Elle longue de 4000 km (pour comparaison de la cote ouest à la cote est des états unis il y a 4000 km), 100 km de large et parfois 10 km de profondeur !!! Le canyon du Colorado n’est qu’une fourmi. Elle s’est formé après le bombement de Tharsis* qui a créé les volcans géants les plus connus, se bombement fut si prononcé que d’immenses failles se formèrent, mais elles n’étaient pas aussi large que ne l’ai aujourd’hui Valles Marineris.
Que s’est-il donc passé ?
Valles Marineris a abrité d’immense lacs dans son passé, or l’eau a le pouvoir d’éroder la roche, ce qui a élargit la vallée géante. Dans ces lacs la vie a peu être existé un jour, elle est donc le principal objectif de l’exploration martienne. Mais ses pentes abruptes et ces pics acérés sont trop dangereux pour des missions spatiales pour l’instant, car la technologie évoluant on pourra être sur d’atterrir sur un site sécurisé. En plus, parfois, d’immenses effondrements dévalent les pentes des canyons de Valles Marineris, du à des failles, au vent, a l’eau et peut être au sexismes. Une chose est sur, aujourd’hui encore des éboulement ont encore lieu. Si bien que dans 1 milliard d’année, l’immense vallée martienne sera beaucoup plus grande.
Quand notre technologie sera assez évoluée pour se poser dans Valles Marineris. Des hommes et des robots pourront chercher d’éventuels fossiles d’une vie passée.
 

Olympus Mons :

 
Olympus Mons est le plus grand volcan du système solaire. Il pourrait recouvrir la France par sa taille, il est aussi 3 fois plus haut le mont Everest ! Il est né il y a 2 milliard d’années, et il est resté actif pendant tous ce temps, ce qui explique sa taille. Car sur Terre, les volcans ne reste actifs que pendant quelques millions d’années, en plus ils sont érodés par le vent et la pluie. Aujourd’hui encore, Olympus Mons pourrait être en activité, car il y a quelques temps, on a découvert un coulé de lave datant de 1 millions d’années, ce qui est très jeune par rapport à l’âge du volcan. Peut-être que des de l’eau liquide se cacherait dans les entrailles du volcans, la ou la vie pourrait proliférer.

La dissymétrie nord-sud :

La dissymétrie nord-sud est l’une des plus grande curiosité de Mars, car les hémisphères nord et sud ont une différence d’altitude de plusieurs kilomètres. On peut voir sur ces images que la limite entre le nord et le sud est nette, il y a donc un fossé de plusieurs milliers de mètres de haut qui les sépare. Le problème que se posent les planétologues, c’est que comment un tel écart d’altitude a-t-il pu se formé ? Pour l’instant deux hypothèses sont retenues, les voici :
-La première hypothèse dit qu’un important bombardement météoritique dans l’hémisphère nord aurait pu détruire une grande partie de la croûte martienne. Mais alors, pourquoi l’hémisphère sud aurait était épargné.
-La deuxième hypothèse dit qu’un énorme mouvement convectif* du manteau* de Mars aurait pu être la cause de cette dissymétrie. Mais plusieurs sondes spatiales ne l’approuvent pas.
Vous avez donc bien vu que pour l’instant aucune des 2 hypothèses n’est gagnante, on ne sait donc toujours qui a créé cette dissymétrie nord-sud.





Voici une carte montrant l’altitude des régions de Mars, haut plus c’est rouge, au plus haut, au contraire, au plus c’est bas, au plus c’est bleu (images provenant de Nasa World Wind 1.3).

*Un mouvement convectif est un mouvement circulaire produit par de la chaleur.
*Le manteau est une couche de roche très chaude située sous la croûte d’une planète.


Le climat martien :

Mars a comme la Terre un climat très actif. Elle a d’immenses tempêtes, des vents dominants… Le climat de Mars est donc très ressemblant à celui de la Terre.

Les tempêtes de sables :

Mars a souvent d’immenses tempêtes de sable qui parfois recouvrent toute la planète. Pour comprendre leur fonctionnement, il faut d’abord savoir qu’aux pôles de Mars se trouve souvent du givre de dioxyde de carbone. Mais quand arrive l’été, ce givre redevient gaz, or, le dioxyde de carbone est un gaz à effet de serre. Ce qui provoque donc un réchauffement de l’hémisphère qui est en été, cela provoque aussi une différence de température entre les deux pôles. Il se forme alors des vents très puissants qui soulèvent la fine poussière martienne, la tempête de sable peut alors recouvrir la planète entière !

Les minis tornades martiennes :

Tous les jours, il se forme des minis tornades sur Mars. Elles soulèvent beaucoup de poussière, mais étant donné que l’atmosphère de la planète rouge est très fine, on ne sentirait qu’une toute petite brise. Elles se forment souvent l’après midi, à cause du contraste de température entre le sol et l’air, il se forme alors un tourbillon d’air qui soulève de la poussière. Ces minis tornades sont minuscules et ne soulève même pas une petite pierre. Récemment, une d’entres elles est passée sur le robot Spirit et lui a enlevé la couche de poussière qu’il avait sur ses panneaux solaires.


Les volcans martiens :

Mars est une planète très volcanique. Depuis des milliards d’années des volcans se forment, grandissent pour devenir parfois plus haut que le mont Everest. Voici les volcans martiens.


Les deux grandes régions volcaniques de Mars :

Mars a deux immenses régions volcaniques, le plateau de Tharsis et Elysium planitia. Voici leur description :

Le plateau de Tharsis :

Le plateau de Tharsis est la plus grande région volcanique de Mars. Elle s’est formé il y a un peu plus 3.5 milliards d’années à la suite de l’impact de l’astéroïde qui a formé le cratère Hellas. Cet impact a en fait produit des courant de convections qui ont créé un bombement aux antipodes d’Hellas. La croûte à cette endroit étant plus fine, des volcans ont pu facilement se formé. Or, ces volcans sont les plus grands du système solaire, il y a par exemple Olympus Mons de 21 km d’altitude ! Mais il y en a quand même de petites tailles. Le bombement de Tharsis a tellement déformé la croûte que des colline et des rifts se sont formées, l’un d’entres, Valles Marineris fait à certains endroit 10 000 mètres de profondeur !





Elysium planitia :

Elysium planitia est un plateau situé dans l’hémisphère nord comme Tharsis. Il porte lui aussi plusieurs volcan dont un culminant à 14000 mètre d’altitude. Elysium planitia en se formant à fracturer la croûte martienne est un immense rift s’est formé.


D’autres régions volcaniques :

Il existe d’autres régions volcaniques, il y en a par exemple dans le cratère Hellas, dans le bassin d’Isidis… Parfois, quand un de ces volcans se réveillent, la glace contenue dans le sol fond, et il peut se formé d'important écoulement d'eau, ce ci s'appelle une débâcle catastrophique, car d’immense vallée se forme lors de l’un de ces évènement.


Phobos et Deimos, deux astéroïdes capturé par Mars :

Phobos et Deimos sont les 2 satellites de Mars, on pense que ceux sont deux astéroïdes qui ont été capturés par Mars. Ils mesurent respectivement 30 et 15 km de diamètre, ils sont criblés de cratère comme la Lune, mais leur faible masse leur empêche de pouvoir créer des effets de marée sur Mars contrairement à la lune. Phobos est le satellite le plus proche de la planète rouge et Deimos le plus éloignée. En temps normal Phobos s’écrasera sur Mars dans quelques millions d’années, tandis que Deimos s’en éloignera.


Voila, c'est fini pour le momment. Je vous souhait bonne lecture, enfin si vous avez le courage de tout lire... Laughing
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Eragon
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 1 348
Localisation: Fouesnant (29)
Rang: Administrateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Carcharodontosaurus

MessagePosté le: 31 Jan 2007 17:03     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Je lirai quand j'en aurai le courage Laughing
_________________
ADMINISTRATEUR du forum et WEBMASTER du site : pour tout problème contactez-moi par MP
N'oubliez pas de prévenir si vous remarquez un message ne respectant pas la charte en cliquant sur ce bouton :
Revenir en haut
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 31 Jan 2007 18:44     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Oui je comprend, en plus c'est plein de fautes d'orthographes , quand j'aurais le temps de tout lire je corrigerais tout.
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Laulau [juste maniaque]
Nouveau paléontologue
Nouveau paléontologue

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2006
Messages: 1 239
Localisation: loin, très loin
Rang: Co-admin
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Eric Clapton

MessagePosté le: 01 Fév 2007 14:47     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Bravo ! Super (mais j'ai pas tout lu...) Very Happy
_________________
« Qui ne tente rien n'a absolument rien et est un gros looser »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lemartien
Passionné expérimenté
Passionné expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2006
Messages: 652
Localisation: Marseille
Rang: Modérateur
Navigateur: Mozilla Firefox
Dinosaure préféré: Giganotosaurus

MessagePosté le: 01 Fév 2007 16:29     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique Répondre en citant

Oui c'est normal, même moi j'ai pas tout lu, enfin je les écrit mais je les ai pas relu.
_________________
Tout n'est que théorie en paléontologie.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17 Oct 2017 16:13     Sujet du message: Mes dossiers d'Astrophysique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Paleontologia Index du Forum -> Autres -> Discussions libres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Réponse rapide:
Pseudo: 


    Smilies
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
theme par laborde40.com
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com